Violences et maltraitances au sein d’un foyer : repérage et prise en charge au sein d’un parcours coordonné de soin


<span>Violences et maltraitances au sein d’un foyer : </span>repérage et prise en charge au sein d’un parcours coordonné de soin

La période de crise sanitaire a mis en lumière l’aggravation d’un problème de santé publique en Frances : les violences au sein du foyer. Ainsi, la loi du 30 juillet 2020 est venue modifier la place du professionnel de santé dans la prise en charge des violences conjugales en autorisant la levée du secret professionnel dans des
conditions strictes.

En France, on estime qu’un enfant meurt tous les 5 jours suite à des violences intrafamiliales et qu’une femme meurt tous les 2 jours sous les coups de son conjoint.

Les violences et les maltraitances domestiques envers les personnes vulnérables constituent par leur prévalence élevée au sein de notre société un problème majeur de santé publique. Elles sont cependant peu décelées à un stade précoce.

Quelle que soit la victime, les professionnels de santé de ville doivent pouvoir acquérir des connaissances et des compétences sur les répercussions individuelles et collectives de la maltraitance et des violences sous leur diverses formes et notamment sur le développement et le devenir de la victime. Ils doivent ainsi être en mesure d’appréhender les différentes formes de violences pour mieux les repérer ainsi que les conduites à tenir, le cas échéant. La connaissance du cadre réglementaire et des dispositifs ou acteurs (institutionnels, associatifs) à mobiliser doit permettre à ces professionnels d’agir face à des situations de maltraitances ou de violences identifiées.

Objectifs pédagogiques de la formation


  • Améliorer le repérage des situations de maltraitance ou de violence. Repérer les risques d’épuisement et d’isolement de l’entourage familial, afin de prévenir les risques de maltraitance.
  • Améliorer les connaissances des professionnels sur l’impact et les enjeux de la maltraitance ou de la violence sur le développement psychosomatique et la santé et les conséquences traumatiques qui en résultent.
  • Introduire les notions de psychologie et médicales permettant de comprendre la vulnérabilité et la dépendance, et le risque de maltraitance ou de violence.
  • Améliorer le traitement et la réponse apportés aux situations (analyse des situations, signalement des « informations préoccupantes », coordination des intervenants pour une réponse adaptée et personnalisée)
  • Soutenir les processus de coopération pluridisciplinaire et interinstitutionnelle et clarifier les places et rôles de chacun et permettre le partage d’expériences et de bonnes pratiques. Connaître le concept de bientraitance et les outils de
    son déploiement.
  • Durée
    14 heures
    Prix
    800.00 €
    Modalité
    Formation présentielle
    Public concerné
    - Médecins généralistes
    - Pharmaciens titulaires et pharmaciens adjoints
    - Préparateurs en pharmacie
    - Infirmiers libéraux
    - Masseur-kinésithérapeutes DE
    Participants
    Entre 5 et 20 apprenants
    Pré-requis
    - Volonté de développement du travail en coordination pluriprofessionnelle.
    - Volonté de s’investir dans le repérage et la prise en charge des victimes de violences.
    Formation validante ANDPC
    INSCRIPTION à la formation

    Contenu de la formation


    Module 1. Présentation de la thématique et de ses enjeux 1h15.

    • Présentation de l’intervenant et du comité interdisciplinaire de rédaction de la formation.
    • Introduction, contexte et vocabulaire.
    • Définitions:
      o Violence conjugale et conflit conjugal.
      o Maltraitance infantile.
      o Termes divers selon les définitions du ministère de l’intérieur et de la justice.
    • Quelques chiffres importants en France (actualité)
      o Les chiffres de la Lettre de l’observatoire des violences faites aux femmes et de l’Enquête Cadre de vie et sécurité sur les violences physiques et sexuelles.
      o Epidémiologies comparées : femmes victimes, hommes victimes, couples hétérosexuels et homosexuels.
      o Statistiques des maltraitances infantiles.
    • Sanctions
      ○ Mesures alternatives aux poursuites pénales.
      ○ Sanction pénale pour violences physiques.
      ○ Sanction pénale pour violences sexuelles.
    • + Quizz

    Module 2. Les maltraitances et violences 1h30.

    • Présenter les violences verbales, physiques, sexuelles, psychologiques, économiques et isolement social.
    • Caractère récurrent et cumulatif : les cycles de violence.
    • + Quizz.

    Module 3 : Psychologies de l’agresseur 2h.

    • Introduction.
    • Imbrication des facteurs internes et externes.
    • Intelligence émotionnelle (anatomie et physiologie).
      ○ Définition de l’intelligence émotionnelle.
      ○ Axe du stress.
      ○ Les émotions.
    • Interactions sociales.
      ○ Triangle de Karpman : victime, agresseur, sauveur.
      ○ Stratégie de Coping.
      ○ Analyse transactionnelle.
    • Rape Myth acceptance.
    • Chemin vers l’agression.
      o Gestion des émotions et de contrôle de soi.
      o Besoin inapproprié de proximité affective et de contrôle.
      o Pensées permissives.
      o Excitations déviantes.
    • + Quizz

    Module 4. Les conséquences pour les victimes 2h.

    • Conséquences physiques.
      o Signes fonctionnels & signes physiques de violences.
      o Handicaps.
      o Complications sexuelles et gynécologiques.
      o Rééducation des conséquences physiques et
      centres spécialisés.
      o Cas particulier de la grossesse : conséquences sur la grossesse et sur le développement du foetus ; grossesses non désirées.
      o Plaintes somatiques d’un trouble psychologiques.
      o Croissance de l’enfant.
    • Conséquences psychologiques.
    • Etat de tension et peur ; syndrome anxieux et/ou dépressifs ; Stress aigu et stress chronique.
    • Traumatisme et mémorisation.
    • Désordres alimentaires.
    • Troubles du sommeil.
    • Troubles de la sexualité.
    • Dissociation traumatique.
    • Mémoire traumatique.
    • Syndrome de Münchhausen par procuration.
    • Syndrome de Stockholm.
    • Prise en charge psychologique.
    • Prise en charge médicamenteuse.
    • Conséquences économiques et précarité sociale.
    • Séquelles à long terme.
      o Epidémiologie des séquelles des violences et maltraitances.
      o Suivi psychiatrique / psychologique à long terme.
      o Traitement sur le long terme des répercussions physiques.
    • Réseaux de santé.
    • + Quizz.

    Module 5. Repérer des signes de maltraitance 2h.

    • Identifier les facteurs précipitants de la violence dans le cadre d’un rendez-vous médical.
    • Repérer des situations de maltraitance.
      o Echanges d’expériences et de bonnes pratiques entre professions.
      o Fiche Mémo HAS.
    • Coordination interdisciplinaire pour améliorer le repérage.
    • + Quizz.

    Module 6. Comment agir ? 3h00.

    • Présentation des démarches individuelles de la victime.
    • Présentation des règles d’application du secret professionnel et du conditions du partage d’informations à caractère secret.
    • Sensibiliser à la démarche participative de la victime, à la communication et à la mise en confiance (recherche de signes
      de gravité).
    • Autres démarches en tant que professionnel de santé (aide à la construction de dossier, attestations, mise à l’abris).
    • Vers qui orienter la victime ? S’entourer d’un réseau (Justice, médecine légale, associations…)
    • + Quizz

    Module 7. Cas pratique 1h30.

    • Présentation d’un cas clinique de maltraitance.
      o Vous recevez votre patiente Mme V, elle vous fait part d’un sentiment d’angoisse dont elle n’arrive plus à faire abstraction depuis « quelques temps », elle souhaite une médication.
      o Professionnel de santé, en période de canicule vous réalisez une visite à domicile chez un de vos patients fragiles, M. B, 67 ans.
      o Une jeune femme, d’apparence très jeune (19 – 23 ans ?) s’approche de votre comptoir et vous demande à voix basse une pilule
      du lendemain.
    • Questionnement / Adaptation de la réponse.
    • Rédaction d’une fiche protocole de prise en charge interprofessionnelle.

    Module 8. Conclusion 45min.

    • Résumer les recommandations.
    • Rappeler les bases de fiches protocoles intégrant la notion de coopération interdisciplinaire et proposer des fiches génériques.
    • Résumer les actions de santé publique en France.
    • Arbres décision.