Généralisation de la vaccination en officine chez l'adulte
et l'adolescent E-learning


<span>Généralisation de la vaccination en officine chez l'adulte </span><br> et l'adolescent E-learning

La place du pharmacien dans les campagnes de vaccination en France est de plus en plus importante. Après l’autorisation de vacciner en officine contre la grippe et la covid-19, la profession est maintenant amenée à dispenser et administrer certains vaccins du calendrier vaccinal chez l’adulte et l’adolescent à partir de 16ans suite à la publication au Journal Officiel de l’arrêté du 23 avril 2022.

Le pharmacien étant un acteur de santé de proximité cela fait de lui un maillon essentiel pour l’amélioration de la couverture vaccinale, la limitation de la diffusion d’épidémies, tout ceci dans un but de prévention et de santé publique. Entre le calendrier vaccinal, les nouveautés vaccinales, les interrogations des patients et l’influence des «anti-vacc », la gestion de la chaîne du froid et les ruptures, les équipes officinales ont besoin d’acquérir des connaissances objectives et scientifiquement validées sur les vaccins, leurs recommandations, les schémas vaccinaux, leur efficacité et leur sécurité.

L’objectif de cette formation est de savoir communiquer auprès des patients afin d’améliorer les couvertures vaccinales et d’être capable de délivrer et administrer les différents vaccins autorisés en officine de façon sécuritaire.

Objectifs pédagogiques de la formation


  • PARTIE 1 : Généralités sur la vaccination
    - Sensibiliser le pharmacien sur l’importance de la vaccination en terme de santé publique et leur rôle et responsabilité dans cette mission
    - Connaître les grands principes de la vaccination et les enjeux en terme de santé publique
    - Avoir une meilleure connaissance sur les différents types de vaccins et leur fonctionnement
    - Connaître le calendrier vaccinal et maîtriser les différents schémas de vaccination
    - Favoriser le suivi du calendrier vaccinal selon l’âge mais aussi selon la profession, le contexte de voyage, de projet de conception ou encore en cas de rattrapage
    ou d’oubli
  • PARTIE 2 : Vaccination par pathologies
    - Approfondir et actualiser ses connaissances sur les pathologies concernées par la politique vaccinale en France : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, HPV, pneumocoque, méningocoques, VHB, VHA, grippe notamment
    - Sensibiliser les patients sur les risques d’une possible infection (notamment selon les comorbidités et les facteurs de risque de chacun), les moyens de prévention et les bénéfices de la vaccination
    - Définir les populations cibles éligibles aux vaccins pouvant être prescrits/administrés par le pharmacien d’officine
    - Connaître les différents vaccins administrables en pharmacie et maîtriser leurs particularités (indications, âge, schéma vaccinal…)
  • PARTIE 3 : Communiquer sur la vaccination en officine
    - Sensibiliser les pharmaciens à leur rôle et responsabilité dans la promotion de
    la vaccination
    - Participer à l’amélioration du taux de couverture vaccinale dans la population
    - Lever les freins des patients à la vaccination, répondre aux craintes et idées reçues
    - Savoir communiquer sur la vaccination auprès des patients et en faire la promotion dans un but de santé publique
    - Être en mesure d’expliquer les bénéfices/risques de la vaccination aux patients et obtenir leur consentement libre et éclairé
    - Transmettre l’information de manière sécurisée au médecin traitant dans un but de pluriprofessionnalité - Assurer une traçabilité de l’acte vaccinal (DP, DMP, carnet de vaccination, attestation de vaccination…)
  • PARTIE 4 : Sécuriser la dispensation et l’administration des vaccins en officine
    - Connaître le cadre législatif à la vaccination en officine
    - Repérer les contre-indications, effets indésirables et interactions médicamenteuses de chaque vaccin
    - Être en mesure de gérer les cas particuliers et savoir réorienter vers une consultation médicale (immunodéprimés, hémophiles, grossesse…)
    - Être en mesure de gérer et d’assurer la qualité de la chaîne du froid
    - Faire un rappel sur les protocoles de dilution et de reconstitution des doses
    - Faire un rappel sur les techniques d’injection en IM et SC (notion déjà validée et acquise lors de la formation initiale DPC validante vaccination anti-grippale) - Faire un rappel sur la conduite à tenir en cas de choc anaphylactique et d’accident d’exposition au sang (notion déjà validée et acquise lors de la formation initiale DPC validante vaccination anti-grippale) - Connaitre les procédures d’élimination des déchets d’activités de soins à risques infectieux produits dans le cadre de
    la vaccination
  • Durée
    7 heures
    Prix
    360.01 €
    Prix
    0.00 €
    Modalité
    Formation à distance
    Public concerné
    - Pharmaciens titulaires d’officine,
    - Pharmaciens adjoints d’officine, salariés, remplaçants
    Participants
    de 5 à 100 apprenants
    Pré-requis
    - Etre un professionnel de santé figurant dans la liste officielle des professionnels autorisés à vacciner
    - Avoir déjà suivi une formation DPC validante vaccination anti-grippale et maîtriser le geste vaccinal
    Formation validante ANDPC
    INSCRIPTION à la formation

    Contenu de la formation


    1h30 : PARTIE 1 – Generalites sur la vaccination

    • Un peu d’histoire et quelques chiffres sur la vaccination
    • Principe de la vaccination (spécificité et mémoire immunitaire, bénéfice individuel et collectif)
    • Les différents types de vaccins :
      o Inertes inactivés
      o Vivants atténués
      o Protéiques
      o Vaccins à ARNm
      o Vaccins à vecteurs viraux
    • Le calendrier vaccinal
      o Calendrier chez le NN
      o Calendrier chez l’enfant et l’adolescent
      o Calendrier chez l’adulte
      o Les vaccins en milieu professionnel
      o La vaccination chez le voyageur
      o Les vaccinations de rattrapage et d’oubli

    2h15 : PARTIE 2 – Vaccination par pathologies

    • Généralités, autorisation de vaccination en officine chez les adultes et ados de plus de 16ans (sauf ID) avec les vaccins non vivants
    • Vaccination contre la diphtérie
    • Vaccination contre le tétanos
    • Vaccination contre la poliomyélite
    • Vaccination contre la coqueluche
    • Vaccination contre le papillomavirus
    • Vaccination contre le pneumocoque
    • Vaccination contre les méningocoques
    • Vaccination contre l’hépatite B
    • Vaccination contre l’hépatite A
    • Vaccination contre la grippe

    1H15 PARTIE 3 – Communiquer sur la vaccination en officine

    • Lever les freins des patients à la vaccination :
      o Exemples de patients et de questionnements
      o « Les vaccins empêchent de se défendre seul contre les maladies »
      o « Le vaccin va me rendre malade »
      o « L’aluminium contenu dans les vaccins est-il dangereux ? »
      o « J’ai peur que le vaccin me déclenche une sclérose en plaque »
    • Outils de communication et de promotion de la vaccination.
    • Consentement du patient, bénéfices/risques et
      effets indésirables :
      o Efficacité des vaccins
      o Effets indésirables et obligation de déclaration
      o Consentement libre et éclairé du patient
    • Communication avec les autres professionnels de santé et traçabilité
      o Communication sécurisée avec le médecin traitant (DP, DMP, messagerie sécurisée)
      o Traçabilité de la vaccination (attestation de vaccination, carnet de santé, carnet de vaccination)
      o Suivi de la couverture vaccinale

    1H30 : PARTIE 4 – Securiser la dipsensation et l’administration des vaccins en officine

    • Cadre législatif :
      o Effecteurs, locaux, démarches administratives (ARS, médecine du travail, assurances), formation…
    • CI et précautions d’emploi, focus sur les populations particulières
      o Patients immunodéprimés, splénectomie, greffés, transplantés…
      o Patients hémophiles
      o Patient sous anti-coagulant
      o Patientes enceintes
    • IM et co-administration des vaccins
    • Administration :
      o Respect de la chaîne du froid
      o Dilution et reconstitution des doses
      o Techniques d’injection (matériel pour vacciner, injection IM et SC)
      Remarque : la technique d’injection devra être déjà validée lors d’une formation antérieure vaccination anti-grippale
    • Choc anaphylactique :
      o Clinique et repérage
      o Conduite à tenir, injection d’adrénaline et trousse de secours pour vacciner
      o Surveillance du patient
    • Accident d’exposition au sang et gestion de l’élimination des déchets. o Conduite à tenir en cas d’accident d’exposition au sang

    30 MIN : Validation des acquis et perspectives

    • Quizz pédagogique post-formation
    • Satisfaction à chaud